André SUARES : Sur Molière

DESCRIPTION : « Sur Molière » rassemble pour la première fois tous les écrits d’André Suarès, pour la plupart introuvables, sur Molière ; écrits suivis de « Clowns », un texte où André Suarès questionne l’essence du comique, notamment en lien avec Molière. Ce livre constitue un ensemble incomparable pour approcher au plus près l’auteur du « Misanthrope », le théâtre et la profondeur du comique.

 

 

 

AUTEUR : André Suarès (1868-1948) fut essayiste, polémiste, critique et, avant tout, poète. Ce « pilier de la NRF », comme l’appelait André Gide, fut un maître pour André Malraux, Henry de Montherlant ou Stefan Zweig. Son œuvre, composée dans une langue souve- raine, est d’une actualité brûlante.

EXTRAIT : « Molière laisse un trait de farce, jusque dans l’oeuvre la plus grave et la plus amère. Curieusement, j’en cherche la raison. Il me semble toucher au fond même de son génie, et du génie français peut-être. Un certain sens de la vie s’y manifeste, tel qu’il se révèle aussi dans les gargouilles, en verrues sur le visage sublime des cathédrales. Il se cache, il erre parfois, et ne saurait se perdre. »

QUATRIEME : « Grâce à Molière, le vrai théâtre français est le seul où on ne dise pas la messe, mais où on rit, comme des hommes à la guerre – les pieds dans la boue, la soupe chaude au ventre et l’arme à la main –, de notre misère et de notre horreur. Cette gaillardise est un des grands messages français au monde », écrivait Jean Anouilh. Continuateur des fabliaux et de Rabelais, précédant aussi bien Voltaire que Sade, Marivaux que Hugo, Molière est un monde à soi seul. Si un homme l’a compris en profondeur, ce fut Suarès qui a écrit à son sujet parmi les textes les plus pénétrants, les plus jubilatoires qui soient. Référence majeure pour les hommes de théâtre, dont ses amis Jacques Copeau et Louis Jouvet, Suarès voit en Molière celui qui propose à l’intelligence une vue des passions qu’il met en scène pour s’en rendre maître, s’en libérer, et se prendre à ce jeu dans un éclat de rire. Dans un monde dominé par les passions tristes, Suarès nous invite, non pas à le lire seulement, mais à vivre au plus près de Molière, pour faire du père de Scapin et de Dom Juan, le plus gai, le plus lucide, le plus exaltant des compagnons sur notre route.

————

Date de parution: 9 juin 2022; 160 pages ; 21,00 x 13,00 cm ; broché ; ISBN 978-2-491008-12-3

Prix : 17 euros

Retour au catalogue